Le 4 mars 2009, RANARISON Tsilavo envoie un email au grossiste agréé de CISCO, la société WESTCON Africa, qui dit :
– que la société EMERGENT NETWORK est la maison mère de CONNECTIC, – que EMERGENT va se charger de payer les factures de WESTCON,
– que les factures de WESTCON doivent être au nom d’EMERGENT,
– qu’au niveau CISCO, CONNECTIC reste le partenaire vendeur.

Dans le procès verbal d’interrogatoire policière du 22 juillet 2015, RANARISON Tsilavo affirme que c’est seulement en septembre 2012 qu’il a reçu confirmation que la société EMERGENT basée en France apprtient exclusivement à Solo

 

Ny Septembre 2012 dia nahazo confirmation aho fa ilay société EMERGENT NETWORK SYSTEMS izay any France dia misoratra tanteraka amin’ny Solo irery, ary tamin’io ihany dia nangataka confirmation tamin’ny mpiasa voaroaka ireo ny tenako momba ireo famoaham-bola tao amin’ny orinasa ka nanamafy izy ireo fa nisy tokoa famoaham-bola mampiahiahy araka ny baiko omen’i Solo azy ireo.
RANARISON Tsilavo dit aux policiers :En septembre 2012, j’ai reçu confirmation que la société EMERGENT basée en France appartient exclusivement à Solo . Constat confirmé à ma demande, par les employés licenciés de l’entreprise qui ont relevé des mouvements douteux de transferts de fonds qu’ils ont effectué sur ordre de Solo.
PV interrogatoire policière de RANARISON Tsilavo du 22 juillet 2015

Le 5 février 2009, RANARISON Tsilavo a choisi le nom de EMERGENT NETWORK SYSTEMS au lieu EMERGENT NETWORK SYSTEMS & SERVICES

Jérôme BERTRAND, un graphiste freelance, a proposé 3 logos de la société EMERGENT. Le 20 février 2009, RANARISON Tsilavo a fait son choix de logo.

Le 12 février 2009, RANARISON Tsilavo reçoit le K-bis de la société EMERGENT NETWORK SYSTEMS qu’il va employer lors des démarches administratives 

Parmi les démarches administratives, dès le 3 mars 2009, RANARISON Tsilavo établit lui même des factures au nom d’EMERGENT pour le transitaire MIDEX

 

 

 

Pour prouver que c’est RANARISON Tsilavo qui établit les factures d’EMERGENT, on vous présente cette preuve irréfutable.

Je fais la facture de suite.
20 000 € de IOS
Email du 3 mars 2009 à 10:30 de RANARISON Tsilavo

Toutes les preuves pour éviter un autre procès en diffamation en France pour présentation de pièces tronquées 

 

Réagissez, commentez