NEXTHOPE Madagascar le dit sur un site web à la gloire de RANARISON Tsilavo qu’elle est forte d’une dizaine années d’expérience, en  février 2017, En faisant une simple soustraction, on peut  situer la date de cette création de NEXTHOPE en 2007  (NextHope Madagascar, dirigé par Tsilavo…par les partenaires – Publier un texte):

« Cette société exclusivement malgache reçoit en effet plusieurs prix pour la qualité de service et l’efficacité de son équipe, forte d’une dizaine d’années d’expérience dans l’intégration des infrastructures de technologie d’information et autres solutions de réseau et de communication »

Alors que le Registre des commerces des sociétés (RCS) mentionne que la société NEXTHOPE a été fondée en novembre 2012 et son début d’activité est le 19 novembre 2012.

En 2007, RANARISON Tsilavo a comme patron Solo et il travaille encore chez CONNECTIC, comme le sont les premiers employés de la société NEXTHOPE. La plupart des salariés a travaillé chez DATALINK, cette entreprise prise entrain d’espionner chez CONNECTIC en octobre 2012 et envoyée en correctionnel par le Doyen des juges d’instruction

Le FAI Blueline a bien identifié l’adresse IP employée par les pirates malgaches

Qu’est ce qu’il ne faut pas dire pour épater la galerie et essayer de dire à tout prix qu’on est le précurseur des TIC à Madagascar, jusqu’à oser emprisonner son ancien patron Solo de CONNECTIC pendant cinq mois qui a refusé le troc « abandon de plainte pour intrusion contre la plainte avec demande d’arrestation pour abus de bien sociaux. »

« En accumulant les certifications, NextHope est devenu en cinq (5) ans l’ambassadeur de confiance des constructeurs et éditeurs tels que : Cisco Systems, Microsoft, HP, Dell, VMware, NetApp, Odoo, Ericsson, Alcatel, Ruckus, etc… »

L’ICPA Termination de  CISCO Systems  du mois de novembre 2012 interdit à RANARISON Tsilavo de créer une entité en relation avec CISCO, mais c’est le contraire qui s’est produit puisque la sociéte NEXTHOPE a été fondée.

La plupart des salariés de NEXTHOPE à sa création sont les grévistes qui ont fait une grève sans préavis chez CONNECTIC en avril 2012.

Un ultimatum de 24 heures, il faut oser le faire.

Les noms des grévistes chez CONNECTIC en 2012: 

  • RATAHINARISOA Harinirina (Ingénieur certifié CCNP (Inde)- CCNA financé par CONNECTIC avec deux séjours en Inde)
  • RAZAFINDRALAMBO Eric (certifié CCDA financé par CONNECTIC)
  • ANDRIANARIVO Antra (ingénieur certifié CCDA financé par CONNECTIC)
  • RAHARISON Gisèle
  • RANDRIANASOLO Tanteliharijaona (ingénieur CCNA financé par CONNECTIC)
  • ANDRIANASOLO Toky
  • RAHARIMANANA Jacquelin  Landris
  • RASOANAIVO Harinindriana Sendra Hajaniaina
  • RAKOTOHARINTSOA Tahiriniaina José Clément
  • ANDRIANALY Andry Tiana
  • RAKOTONDRAVELO Rahameloarifetra
  • RASOAMAKA Hajaharinoro (Tantely)
  • ANDRIAMAMPIHERIKA Jonathan Lalaina
  • RAFANOMEZANA Hajalalaina Eric
  • RAKOTOASIMBOLA Rémi Gérard
  • RAMAMIARISON Terence Johnson
  • RANDRIANASOLO ANDRIAMBOLANIAINA Rivoson Henri

    Délégués de la société
    grevistes:
  • RANDRIANIMANANA Mejamirado (Ingénieur CCNP (Inde) financé par CONNECTIC)
  • ANDRIANJATO Tolotra
  • RAKOTOARISOA Lyna (Cisco sales expert financé par Connectic

Il faut bien oser pour demander du jour au lendemain une augmentation de rémunération 25 %  et après l’accord de Solo, le patron de CONNECTIC une petite prime équivalent à 5 mois de salaires. La grève a été menée par RAKOTOARISOA Lyna, déléguée de personnel de CONNECTIC intimement coachée par RANARISON Tsilavo et qui est maintenant une des dirigeants de NEXTHOPE après avoir passé chez DATALINK.

 

Réagissez, commentez